les cépages

Le sauvignon blanc (100% de l'AOC vin blanc Haut Poitou)
Le Sauvignon blanc, ou Sauvignon de Loire est un cépage de renommée mondiale. Il produit des vins secs aromatiques d’une grande finesse de couleur or pâle aux reflets verts.
Son arôme particulier éclate en sensations subtiles et prolongées dans des notes d’agrumes, pamplemousse, genêt, violette, rose, fruits exotiques, bourgeons de cassis, girofle.
Il est conseillé de le consommer jeune pour profiter de ses arômes fruités.
A servir à la température de 8 à 10°C sur les fruits de mer, coquillages, poissons, crustacés, fromages de chèvre.

Le sauvignon gris (100% de l'AOC vin blanc Haut Poitou)
Bien que ce vin porte le nom de sauvignon gris, il se présente plutôt sous la couleur jaune pâle. Il est également connu sous le nom de surin du Poitou, notamment dans le Loir-et-Cher.
Avec des arômes de pamplemousse et de buis, complétés par une légère touche de pain grillé et de fumé, puis – en troisième nez – des parfums de fruits de la passion et de litchis, le vin est très complexe. Le gout révèle des arômes de menthol et d’orange. Cette note exotique apporte une fraîcheur nouvelle.
Le secret de toutes ces saveurs se trouve dans la vendange et la vinification. La récolte se fait le matin, le moût est décanté durant un peu moins de 20 heures. En ce qui concerne la fermentation, elle se fait pendant 18 à 20 jours, à une température constante de 16°C avant la dernière phase, le soutirage.

Le chenin
Cépage phare de la Vallée de la Loire, le chenin, aussi appelé pinot de la Loire (pineau). Il serait originaire de l’Anjou où il aurait été cultivé par les moines de l’Abbaye de Saint-Maur située entre Angers et Saumur dès le VIème siècle.
Le chenin est un grand cépage blanc qui se plait particulièrement sur les sols de craies appelés ici pierres de tuffeau qui ont servies à la construction des châteaux de la Loire. Ses grappes sont moyennes, assez compactes et ses baies plus ou moins petites. C’est un cépage précoce, qui résiste bien aux maladies. Le chenin a la particularité de pouvoir participer aussi bien à l’élaboration de vins blancs secs comme de vins blancs liquoreux ou encore de vins effervescents.
Parfaitement structuré par l’acidité, élégant, au nez et aux arômes complexes de fruits jaunes, de fruits secs, d’agrumes, de fleurs blanches, de miel… le vin issu du chenin est assez vif et nerveux, ce qui lui permet un bon potentiel de garde.



Le chardonnay
Vin blanc sec et racé, élégant, charpenté et harmonieux, d’un parfum discret. Sa peau bien pigmentée donne des vins de couleur dorée. Moins typé que le Sauvignon, il donne des vins aux arômes nobles (aubépine, chèvrefeuille, acacia, rose blanche, genêt, tilleul, verveine, citronnelle, agrumes, fruits exotiques, melon, amandes et noisettes grillées). Équilibré et gras, sa finale peut avoir une pointe minérale. Il acquiert toute sa noblesse en deux ou trois ans. A servir à la température de 8 à 10°C sur le foie gras, les coquilles saint Jacques, les langoustines, les écrevisses et les poissons.

Le cabernet franc (60% minimum dans l'AOC vin rouge Haut Poitou et 20% dans l'AOC vin rosé Haut Poitou)
D'un rouge carmin très élégant, le Cabernet révèle au nez les fruits rouges bien mûrs, le poivré (clou de girofle, poivron vert, cumin, cannelle) qui se confirment en bouche en se prolongeant par la présence de tanins harmonieux.
Il génère des vins très équilibrés et longs en bouche. Il faut attendre deux ou trois ans d’alchimie en bouteilles pour déguster pleinement toutes les qualités de ce vin.
Il continue à s’améliorer pendant 3 à 5 ans suivant le millésime.

Le gamay (20% minimum dans l'AOC vin rosé Haut Poitou)
Le Haut Poitou Gamay donne naissance à des vins rouges rubis vifs et soutenus. Les vins, issus de ce cépage mondialement connu, sont généralement caractérisés par des odeurs de fruits rouges, de bonbon anglais, de fraise, avec une finale épicée et poivrée.
A consommer dans sa prime jeunesse.
A servir à la température de 10 à 12°C sur des viandes grillées, des volailles et de la charcuterie.

Le pinot noir (20% minimum dans l'AOC vin rosé Haut Poitou)
Bourguignon, le Pinot Noir fait partie du noble patrimoine ampélographique français. Il a connu récemment une implantation importante dans d’autres zones viticoles fraîches de la planète. Il est l’ancêtre d’une bonne douzaine de cépages, tel que le Chardonnay, le Gamay ou l’Aligoté. Le Pinot Noir se distingue par un arôme variétal de cerise avec de nombreuses variations, cerise rouge, noire, griotte et même kirsch. Au vieillissement, on trouve plus souvent des notes de pruneau, de gibier, de cuir et de sous-bois.

Le cabernet sauvignon
Le Cabernet-Sauvignon trouve son origine dans la région géographique tempérée d'Aquitaine. Selon les études et analyses de son patrimoine génétique, il est issu du croisement entre les cépages Cabernet Franc et Sauvignon.
Avec des arômes variétaux (ou primaires) de cassis et de poivron vert (surtout si le millésime est froid ou que la maturité est incomplète), le Cabernet-Sauvignon jeune présente aussi des arômes de cerise noire, de cèdre et d’épices. En vieillissant, il affiche aussi des notes de cuir, de réglisse, de moka, et de vanille lorsqu’il a été élevé en fûts de chêne.

Le merlot
Le merlot est un cépage rouge, aux petites baies noires, apparu à la fin du 18ème siècle. Ce cépage est produit dans la plupart des terroirs bordelais, où il représente 58% de surface plantée.
Son terroir de prédilection est situé à Pomerol et à Saint-Emilion sur des sols frais, argilo-calcaires. Au mythique Château Pétrus le vin est élaboré avec 95% de merlot.
De couleur sombre et dense, avec des arômes de fruits rouges et noirs et une superbe palette aromatique, le merlot se transforme au cours de son vieillissement pour laisser place à des notes de pruneaux, de sous-bois, d’épices. En bouche, il est souple avec des tannins distingués. Il est souvent assemblé au cabernet-sauvignon. Le merlot n’est plus l’exclusivité de bordeaux, il est aujourd’hui vinifié partout dans le monde.

En savoir plus : http://avis-vin.lefigaro.fr/connaitre-deguster/tout-savoir-sur-le-vin/guide-des-cepages